Adsorption – Protéine

 

 

La problématique

Dans le domaine de la fermentation industrielle, plusieurs molécules d’intérêts proviennent de protéines produites par un microorganisme, tel que des enzymes, anticorps et hormones par exemple. Les étapes subséquentes d’un procédé de fermentation consistent à séparer et à purifier la protéine produites des autres produits de fermentation. Le défi est donc d’isoler la protéine d’intérêt avec le niveau de pureté requis de façon économique.

Notre solution

Dans le cadre d’essais avec les microspheres, 50 mg MAT200 ont été mis en présence d’une solution contenant 50 mg d’albumine de sérum bovin. Les résultats obtenus montrent que les microsphères ont adsorbé 70% de leur poids en protéine. Les microsphères ont ainsi démontré un grand potentiel d’adsorption protéique. Le potentiel d’adsorption n’est pas spécifique à un type protéique particulier; divers tests avec différent enzymes ont démontré qu’une excellente capacité d’adsorption est observée pour différentes protéines.

Capacité d’adsorption (mg/g)


Microsphères adsorbent 70% de leur poids en protéine

Grande capacité adsorption par les microcapsules de silice (MAT200 series)

Le tout vous intéresse ?

Nous contacter
LinkedInGoogle+EmailFacebookTwitterXINGShare