Production de biogaz

La problématique

Dans le domaine du traitement des boues et de la production de méthane en digesteur, l’efficacité de conversion des boues en biogaz est dictée par l’intensité du travail des microorganismes. Si on augmente le volume de gaz produit par unité de masse de boues, on diminue les couts de transports de celle-ci tout en augmentant le profit dû à la production de biogaz. À l’heure actuelle, il est possible d’augmenter l’activité microbienne en utilisant le chitosane comme support de croissance des microorganismes. Cependant, le chitosane est dispendieux et peut être dégradé durant la digestion. Le défi est de trouver un support de croissance microbienne plus économique et qui ne serait pas dégradé durant la digestion.

Notre solution

Les microsphères creuses de silice MAT250 ont été ajoutées dans un digesteur anaérobie comme support de croissance microbienne. Les résultats ont montré que la production de biogaz a augmenté de plus de 30% par rapport à un digesteur sans support microbien. Comparée au chitosane, la production de biogaz est équivalente. Ainsi, l’utilisation de microsphères creuses de silice est une façon économique d’augmenter la production de biogaz en réduisant le contenu en solide volatile des boues.

 

%

D'augmentation de la production de Biogaz


30% d’augmentation de la production de biogaz

Réduction des boues résiduelles

Augmentation de la production de biogaz

Vous avez de l'intérêt ?

N'hésitez pas à nous contacter
LinkedInGoogle+EmailFacebookTwitterXINGShare